Les principaux motifs de traitement chez les patients asiatiques (hommes et femmes) sont les alopécies androgénétiques. Des traitements médicaux et chirurgicaux sont envisageables afin de corriger la chute de cheveux et un diagnostic précis permettra d’évaluer l’intensité de cette chute et de préconiser le traitement le plus adapté.

Greffes capillaires

Deux types de greffe capillaires sont conseillés pour les cas asiatiques :

LES GREFFES D’UNITÉS FOLLICULAIRES À CHEVEUX LONGS FUL (FUL)

La greffe FUL, sans rasage préalable, sera plus souvent choisie car la densité de la zone donneuse, située à l’arrière de la tête, est souvent moyenne.

L’intervention est très légère et se déroule donc sous anesthésie locale. Celle-ci est rendue indolore par l’application préalable de crème anesthésiante.

Sans rasage préalable une bandelette de cuir chevelu est prélevée de la zone donneuse qui est ensuite complètement refermée par des sutures ou agrafes. La cicatrice laissée par cette intervention est très fine, linéaire, horizontale et quasiment invisible.

La bandelette est ensuite découpée sous microscope en petites unités folliculaires de 1 à 4 cheveux et il sera possible d’implanter jusqu’à 3000 cheveux en 1 seule séance (selon la densité de la zone donneuse).

Le prélèvement au milieu de la zone arrière de la tête permet en principe d’éviter une cicatrice hypertrophique ou chéloïde (boursoufflée et volumineuse).

Les traces de l’intervention s’estompent au bout d’une dizaine de jours et le crâne reprend son aspect normal en 15 à 20 jours. Les cheveux greffés tomberont après 15 jours et repousseront complètement au bout de 12 mois.

Les résultats définitifs se verront donc au bout d’un an, une fois que la repousse des nouveaux cheveux sera complète.

Avantages pour le patient :

  • Pas de rasage de la zone donneuse

  • Une grande quantité de cheveux peut être implantée en une séance (jusqu’à 3000)

  • Les petites croûtes qui persistent environ 12 jours sont cachées par les cheveux longs

Avantages pour le chirurgien :

  • Une meilleure appréciation de l’orientation et de l’angle des cheveux

  • Un meilleur choix au niveau de la ligne frontale antérieure, des cheveux fins ou épais, noirs ou blancs.

LES IMPLANTS CAPILLAIRES PAR EXTRACTION D’UNITÉS FOLLICULAIRES (FUE)

La greffe FUE sera surtout préconisée chez les patients qui se rasent la tête et consiste à extraire chaque unité folliculaire intacte directement dans la zone donneuse après un rasage préalable.

L’extraction est réalisée à l’aide d’un petit outil appelé micro-punch mesurant 0,9 mm de diamètre. Celui-ci est inséré sur 2 à 4 mm de profondeur et l’unité tenue par l’épiderme est ensuite « extraite » tout doucement du tissu environnant. Cette technique permet l’implantation d’environ 2000 cheveux par séance.

Avantages :

Pas de cicatrice linéaire (seulement des micro-cicatrices en forme de points)

Inconvénients :

La faible densité limite le nombre d’implants : le nombre de cheveux par cm2 étant relativement faible, le nombre de greffons possible à prélever le sera également.

Cas asiatique présentant une alopécie androgénétique nécéssitant une greffe de cheveux par le Dr Bouhanna

Tonsure masculine chez un patient asiatique avant traitement

1 séance 1200 cheveux FUL

Repousse définitive après traitement microgreffes FUL par le Dr Bouhanna

Repousse définitive, après traitement par 1 séance de microgreffes FUL

Alopécie des golfes temporaux, chez un patient asiatique avant traitement

alopécie androgénétique chez un patient asiatique au niveau des golfes après traitement de greffe de cheveux par le dr bouhanna

Et après une séance d’implantation de microgreffes