Dès l’âge de 18 ans, la femme peut présenter une alopécie androgénétique des régions du front et du vertex (dessus de la tête) pouvant justifier une greffe de cheveux.

Selon le type d’alopécie androgénétique et les résultats du bilan capillaire, le Dr Bouhanna choisira la greffe de cheveux la plus adaptée et calculera le nombre de cheveux à implanter pour retrouver une chevelure plus dense.

C’est, le plus souvent, la greffe à cheveux longs FUL sans rasage qui est préconisée chez la femme, car rarement la greffe capillaire FUE avec rasage préalable est conseillée.

Les différents types d'alopécie androgénétique féminine

La correction définitive de l’alopécie androgénétique féminine nécessite une implantation capillaire adaptée aux stades reconnus. Elle sera également traitée médicalement, après une séance de greffes, pour normaliser la chute de cheveux encore persistante.

Les examens capillaires et notamment la classification multifactorielle du Dr Bouhanna permettent de diagnostiquer précisément chaque type d’alopécie féminine et d’établir un traitement médical.

Cette classification utilise de multiples paramètres :

  • mesure des surfaces chauves et chevelues
  • souplesse et épaisseur du cuir chevelu
  • vitesse de pousse et couleur des cheveux
  • densité, diamètre, forme et longueur de la tige

On distingue cliniquement trois stades d’alopécie androgénétique (selon la classification de Ludwig) :

  • Stade 1 : éclaircissement modéré sur le sommet de la tête respectant la bordure frontale.
  • Stade 2 : alopécie franche avec des cheveux courts et située à 1 cm en arrière de la ligne frontale.
  • Stade 3 : dégarnissement presque complet avec conservation d’une mince bande de cheveux au niveau du front.

Stade 1

Avant la séance FUL de greffe capillaire pour une femme par le Docteur Pierre BouhannaRésultat après la séance FUL d'implants capillaire sur une femme par le Docteur Pierre Bouhanna

cas 1 : 1 séance 1200 cheveux FUL

Stade 2

Avant la séance FUL pour dégarnissement suite alopécie androgénétique féminine nécessitant des implants capillaires par le Docteur BouhannaRésultat après 1 séance FUL pour une alopécie androgénétique féminine nécessitant une greffe capillaire par le Docteur Bouhanna

cas 2 : 1 séance 1600 cheveux FUL

Stade 3

Alopécie stade 3 avant greffe, dégarnissement chez la femme au niveau du front nécessitant des implants par le Docteur BouhannaRésultat après 1 séance FUL pour une alopécie de stade 3 chez une femme ayant eu recours à des implants capillaires par le Docteur Pierre Bouhanna

cas 3 : 1 séance 1600 cheveux FUL

Après 1 séance de greffes FUL, l’alopécie androgénétique féminine de la jeune femme sera traitée médicalement pour normaliser la chute et par des implants capillaires pour obtenir une repousse définitive.

La correction définitive de l’alopécie androgénétique féminine nécessite une implantation capillaire adaptée aux stades reconnus

Dès l’âge de 18 ans, la femme jeune peut présenter une alopécie androgénétique des régions du front et du vertex. Cela justifie une greffe de cheveux (FUL).

Chez la femme ménopausée

Devant une alopécie androgénétique de la femme ménopausée, on choisira l’implantation de greffe capillaire FUL (à cheveux longs) combinée à un traitement par minoxidil 2% et associé éventuellement à un traitement hormonal substitutif. Une séance de greffe de cheveux suffit le plus souvent mais 2 à 3 séances peuvent parfois être nécessaires pour une alopécie de stade 3.

L’alopécie de la femme ménopausée sera traitée par des greffes capillaires pour retrouver définitivement sa chevelure grâce au Dr Bouhanna

2 séances 2000 cheveux FUL

Chez les transsexuels

Pour féminiser une chevelure d’aspect masculin, il est possible de faire une greffe capillaire sur les golfes frontaux avec des implants cheveu par cheveu sur la ligne frontale.

Alopécie femme afro-américaine sur front et tempes nécessitant des greffes de cheveux par le Dr Pierre Bouhanna

2 séances 1800 cheveux FUL

Les alopécies de tractions définitives

La répétition des tractions (brushings, défrisages, tresses…) surtout chez les patientes d’origine Africaine peuvent conduire à une alopécie définitive de la région fronto-temporale ou sur le sommet du crâne. Avant de prévoir une greffe capillaire, il faut tout de même vérifier l’absence de repousse malgré l’application de minoxidil 2% et après l’arrêt des tractions pendant au moins six mois.

Les alopécies et cicatrices après liftings cervico-faciaux

Les dégarnissements et cicatrices après lifting du visage peuvent bénéficier d’une correction de la région temporale et de la ligne frontale antérieure (avant de la tête). La greffe de cheveux doit être très fine et respecter les orientations et obliquités naturelles des cheveux.

LES ALOPÉCIES ET CICATRICES APRÈS LIFTINGS CERVICO-FACIAUX ayant besoin de greffe capillaire par le Dr Bouhanna

1 séance FUL