1. LA MÉSOTHÉRAPIE CAPILLAIRE : INTRODUCTION

La mésothérapie capillaire fait désormais partie de l’arsenal thérapeutique courant pour lutter contre la chute de cheveux et contre la calvitie masculine et féminine. Même si la mésothérapie est utilisée en médecine esthétique depuis les années 1950, elle est relativement récente dans le domaine capillaire. Mais elle présente l’intérêt d’être peu invasive et d’avoir des résultats prouvés scientifiquement. De plus, elle est compatible avec une greffe de cheveux.

2. COMMENT FONCTIONNE LA MÉSOTHÉRAPIE DES CHEVEUX ?

La mésothérapie est une technique de micro-injections que le médecin peut prescrire en cas de chute de cheveux pathologique. Un cocktail de polyvitamines et de vasodilatateurs est injecté directement dans le derme capillaire, dans les zones où la chute de cheveux est importante. Cet acte se fait par de petites ponctions indolores du cuir chevelu.

Les produits, ainsi injectés par voie intradermique, sont :

  • des acides aminés ;
  • des vitamines ;
  • des oligo-éléments ;
  • des minéraux ;
  • et des vasodilatateurs.

Les produits vitaminiques vont nourrir les follicules pileux en profondeur. Quant aux vasodilatateurs, ils vont avoir un impact positif sur la vascularisation du cuir chevelu, ce qui va favoriser le bon développement des follicules pileux.

Les premiers résultats sont visibles au bout de deux à trois mois de traitement. On constate généralement un ralentissement de la chute de cheveux et, parfois, une augmentation de la densité capillaire. La mésothérapie peut également être prescrite après une greffe de cheveux pour stimuler la repousse des greffons.

La mésothérapie capillaire permet de lutter contre la chute de cheveux et la calvitie masculine et féminine par micro-injections de polyvitamines dans le derme du cuir chevelu

3. LA MÉSOTHÉRAPIE CAPILLAIRE CONTRE LA CHUTE DE CHEVEUX

La mésothérapie capillaire peut être recommandée aussi bien aux hommes qu’aux femmes qui souffrent de chute de cheveux anormale. Elle est notamment indiquée en cas :

  • de chute de cheveux saisonnière ;
  • de chute de cheveux diffuse (par exemple, après un accouchement, une maladie infectieuse ou un épisode de stress intense) ;
  • ou encore de chute de cheveux androgénétique (si, toutefois, l’alopécie n’est pas trop avancée).

Cette technique peut également être prescrite après une greffe de cheveux. Dans ce cas, l’objectif sera de favoriser la repousse des cheveux greffés.

La mésothérapie des cheveux est, en revanche, contre-indiquée si le patient souffre de problèmes au niveau du cuir chevelu, d’allergies, de maladies de peau, de problèmes de circulation, de cancer ou de maladies infectieuses.
Une prescription médicale est donc indispensable avant de réaliser un tel traitement.

4. DÉROULEMENT DE LA SÉANCE

La séance doit être réalisée par un médecin spécialisé après un examen capillaire approfondi qui aura permis d’identifier précisément les zones concernées par l’alopécie.

Le médecin injecte ensuite le mélange de polyvitamines et de vasodilatateurs directement dans le derme du cuir chevelu. L’intervention se fait de manière superficielle, à l’aide d’une micro-aiguille stérile.

Une trichoscopie digitalisée (TricholabⓇ) est nécessaire pour mesurer l’efficacité du traitement sur la chute de cheveux.

5. LES AVANTAGES DE LA MÉSOTHÉRAPIE CAPILLAIRE

Les avantages de la mésothérapie des cheveux sont multiples :

  • Elle permet de normaliser une chute de cheveux saisonnière, diffuse et androgénétique.
  • Elle peut parfois favoriser l’augmentation du diamètre des tiges capillaires, renforçant ainsi la densité de la chevelure.
  • Elle contribue à rendre les cheveux plus résistants.
  • Elle peut être prescrite après une greffe de cheveux, sans risque pour les implants.
  • Il s’agit d’une intervention quasiment indolore.

6. LES INCONVÉNIENTS DE LA MÉSOTHÉRAPIE CAPILLAIRE

Des petites sensibilités douloureuses peuvent être ponctuellement ressenties au niveau du cuir chevelu, quelques heures après la séance.

Par ailleurs, l’efficacité de la mésothérapie capillaire dépend de facteurs connexes, comme le niveau de stress du patient, l’existence de maladies associées ou encore des facteurs génétiques. Quant aux patients qui en sont à un stade de calvitie avancée, la mésothérapie aura des résultats moins significatifs sur leur chevelure. Dans ce cas, la greffe de cheveux reste la solution la plus efficace pour corriger définitivement le dégarnissement.

Enfin, même si l’efficacité de la mésothérapie est durable, des séances d’entretien annuelles peuvent être prescrites aux patients souffrant d’alopécie androgénétique ou d’effluvium télogène chronique.

7. PROTOCOLE

Chaque séance dure entre 15 et 30 minutes.

12 séances sont nécessaires au total : les 8 premières séances se font sur une base hebdomadaire. Les 4 dernières séances ont lieu toutes les 2 semaines

Une à deux séances annuelles d’entretien peuvent être recommandées pour maintenir le résultat.

 

8. HONORAIRES

Chaque séance de mésothérapie capillaire coûte 150 euros et le diagnostic préalable (trichoscopie) coûte 100 euros.

9. CONCLUSION

La mésothérapie présente des résultats significatifs sur le plan médical, y compris en cas d’alopécie androgénétique. La normalisation de la chute de cheveux s’observe généralement après le 2ème mois de traitement.

Un diagnostic capillaire est indispensable avant de pratiquer cet acte.

Pour obtenir plus d’information, contactez-nous ici ou au 01 42 27 15 44.