Les différentes méthodes d’appréciation objective d’une chute de cheveux et d’une alopécie. Praxis, 1997 ; 86 : 1000-1003. Voir l’article differentes methodes d’appreciation d’une chute de cheveux

Le nombre croissant de patients préoccupés par une chute de cheveux et la diversité des thérapeutiques locales ou générales proposées incitent le clinicien à recourir à des méthodes d’appréciation objective simples, précises et fiables. L’évaluation de l`intensité et de l’évolutivité d’une chute de cheveux et d’un processus alopéciant dans le cadre des alopécies androgénétiques doit donc reposer sur des critères stricts. L’examen clinique et le test de traction n’ont qu’une valeur d’orientation. L’examen microscopique des bulbes de touffes de cheveux ou trichogramme est un examen semi-invasif, de précision moyenne et peu reproductible. L’examen histologique permet une quantification de certains paramètres en réalisant un folliculogramme. Cette méthode fournit des résultats intéressants, mais elle est trop invasive pour pouvoir être pratiquée de façon courante. Les investigations macrophotographiques telles le phototrichogramme et le tractiophototrichogramme permettent une analyse plus fine et plus fiable et surtout non invasive du cycle des cheveux.

Exploration objective d’une alopécie : différentes techniques du trichogramme. Dermatol Pratique, 1994 ; 142 : 2-3. Voir l’article Le trichogramme

Le tractiophototrichogramme, méthode d’appréciation objective d’une chute de cheveux. Ann Dermatol Vénéréol, 1988 ; 115 : 759-764. Voir l’article Tractiophototrichogramme

Voir l'article complet