Moins invasive que d’autres technique de greffes, la procédure FUE n’utilise pas de scalpel et prélève les unités folliculaires une à une à l’aide de ce que l’on appelle des micro-punch circulaires dont le diamètre n’excède pas 0,9mm. Cette technique est devenue très plébiscitée car elle ne laisse pas de cicatrice sur la zone de prélèvement, comme cela peut être le cas avec la technique FUL.

Son principal avantage est l’extension de la zone donneuse de 30 à 50%, ce qui permet d’augmenter le nombre de greffes possibles. En effet avec la technique FUL la taille de la bandelette limite le nombre de futurs prélèvements car la zone devient vite affaiblie et pauvre en greffons. La FUE à l’avantage de ne pas se limiter uniquement à la zone de la couronne et peut donc plus facilement permettre plusieurs interventions.

Déroulement de l'intervention

#1 Anesthésie Locale

L’intervention est très légère et se déroule donc sous anesthésie locale. Celle-ci est rendue indolore par l’application préalable de crème anesthésiante.

#2 Le rasage

La première étape consiste à tondre la zone donneuse ; en général la tonte est complète, bien qu’il existe une version où le rasage n’est pas obligatoire.

#3 Isolation des follicules

Cette étape permet d’isoler et de choisir les meilleurs greffons disponibles et isole les follicules choisis sans encore les extraire de la zone donneuse.

#4 Extraction des greffons

Les greffons sont extraits un à un avec l’aide d’une micro pince. Une fois extraits, ils seront préservés dans une solution de sérum physiologique pour être ensuite vérifiés et triés avant l’implantation.

#5 Préparation de la zone à greffer

De toutes petites incisions vont être pratiquées sur la zone dégarnie afin de préparer le crâne à l’implantation des greffons. Cette étape est cruciale et détermine le résultat final de la greffe : les incisions sont très rapprochées afin d’imiter un effet naturel et tiennent compte d’un certain axe qui déterminera le sens de repousse des cheveux.

#6 IMplantation

Les follicules sont implantés un par un dans les incisions et ce, de manière irrégulière pour recréer un effet naturel. Cette étape se réalise en plusieurs séances, chacune représentant une implantation d’environ 1000 à 5000 cheveux.

#7 Suite opératoires

Les traces de l’intervention s’estompent au bout d’une dizaine de jours et le crâne reprends son aspect normal en 15 à 20 jours. Les cheveux greffés retomberont après 15 jours et repousseront complètement au bout de 12 mois.

Les résultats définitifs se verront donc au bout d’un an, une fois que la repousse des nouveaux cheveux sera complète.

Cas d'un patient avant et après Fue par le docteur Pierre Bouhanna

Quand choisir la greffe de cheveux FUE ?

La technique des implants capillaires FUE sera surtout choisie chez les patients qui se rasent le crâne, qui ont une bonne densité capillaire et qui ne présentent pas une alopécie androgénétique évolutive trop importante.

Elle est ainsi préconisée dans les cas suivants :

  • Alopécies androgénétiques masculines ou féminines de moyenne importance
  • Cuir chevelu avec peu de souplesse
  • Patients ne souhaitant pas de prélèvement par bandelette

Avantages de la greffe FUE

  • Les petites cicatrices rondes, dans la zone de prélèvement sont quasiment imperceptibles à l’œil nu et cicatrisent en quelques jours après l’intervention.

  • Il n’y a aucune suture

  • Elle permet également la correction esthétique et définitive de la plupart des alopécies pilaires

Inconvénients de la greffe FUE

Fait important : chaque cheveu implanté est soustrait définitivement de la zone de prélèvement.

  • Le prélèvement est plus aléatoire lors d’éventuelles séances ultérieures.
  • C’est une technique qui est souvent contre-indiquée pour les femmes du fait de la faible densité de cheveux de la zone donneuse et du rasage nécessaire à la procédure.