Les alopécies de la femme ménopausée. Reproduction Humaine et Hormones, 1988 ; 1 : 33-41.

Une alopécie est définie comme étant une raréfaction ou une disparition de cheveux. La ménopause peut provoquer des altérations progressives des bulbes et une fragilisation excessive des tiges des cheveux. Un traitement médical, chirurgical et cosmétologique ne sera établi qu’au terme d’un bilan clinique dermatologique et endocrinien précis complété par certains examens complémentaires spécifiques ou généraux. Deux facteurs étiologiques endogènes et un facteur exogène peuvent intervenir isolément ou conjointement. Le bouleversement hormonal de la ménopause est la cause essentielle. Le processus lié au vieillissement ne semble pas intervenir sur le dégarnissement capillaire, par contre, il peut provoquer un blanchiment de la chevelure. Une fragilisation excessive des tiges due à la possible diminution de la séborrhée peut déterminer une alopécie par cassure après abus de soins capillaires.

Voir l'article complet