Quelles dispositions prendre avant et après une opération de greffe de cheveux ?

Homme souffrant d'une alopécie androgénétiqueL’alopécie androgénétique est un phénomène fréquent, qui tend à s’aggraver avec l’âge. Elle touche ainsi près de la moitié des hommes de 50 ans et environ 20 % des femmes après la ménopause. Dans les cas les plus sévères d’alopécie, c’est l’ensemble du vertex qui vient à se dégarnir.

Toutefois, il est à noter qu’un patient souffrant d’alopécie androgénétique ne deviendra jamais complètement chauve. Le phénomène androgénétique épargne en effet les cheveux situés sur l’occiput et les tempes (on parle de « zones donneuse »).

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle la greffe de cheveux est une solution définitive. Le chirurgien prélève les greffons ou implants capillaires sur la zone donneuse située à l’arrière du crâne avant de les transplanter sur les régions dégarnies du cuir chevelu. Comme, physiologiquement, ils ne sont pas sensibles au phénomène androgénétique, on sait qu’ils se renouvelleront pendant toute la vie du patient.

Néanmoins, pour optimiser au maximum les résultats d’une greffe, il importe de respecter un certain nombre de dispositions avant et après l’opération.

Que faire avant une greffe de cheveux ?

Consultez un chirurgien ou un médecin qualifié

Consultez un médecin lorsque vous constatez que vos cheveux s’affinent ou que certaines zones de votre cuir chevelu se dégarnissent. Si la chute est localisée, alors il est probable que vous souffriez d’alopécie androgénétique. Cela vaut aussi bien pour les hommes que pour les femmes.

Mieux vaut alors consulter un dermatologue ou un chirurgien capillaire. Ce sont en effet les praticiens les plus qualifiés pour diagnostiquer précisément la nature de votre pathologie et déterminer si une greffe de cheveux est envisageable ou pas.

Au cours de la consultation, le docteur procédera d’abord à un interrogatoire pour bien comprendre l’évolution de votre chute de cheveux. Il examinera ensuite les zones dégarnies à l’aide de lunettes grossissantes pour étudier les caractéristiques de votre calvitie. L’enjeu de la consultation est de déterminer la stratégie thérapeutique la plus adaptée pour densifier la chevelure ainsi que la technique de prélèvement envisagée (il y a plusieurs facteurs à prendre en compte).

Il existe aujourd’hui trois techniques principales de greffe capillaire :

Avant l’intervention, le médecin définira avec vous les zones à regarnir et, s’il y a lieu, le dessin de la nouvelle ligne frontale. Il prendre également des photos standardisées avant l’intervention et après l’implantation. Grâce à ces photos avant et après greffe, vous pourrez faire une comparaison objective et mieux apprécier les résultats de votre greffe de cheveux.

Préparez-vous

Pour que votre opération de greffe de cheveux soit réussie, vous devez suivre les recommandations de votre chirurgien :

Quinze jours avant la séance

Il importe d’avoir une bonne hygiène de vie. En particulier, si vous fumez, vous devrez arrêter la cigarette au moins quinze jours avant la séance, car le tabac accroît le risque de nécrose.

Quinze jours avant l’opération, vous devrez aussi réaliser un bilan biologique complet et, si votre âge ou vos antécédents médicaux l’exigent, un électrocardiogramme. Vous devrez également signaler toute prise récente de médicament ainsi que toute modification de votre état de santé.

Une semaine avant la greffe

C’est la dernière limite pour faire des soins capillaires (coupe, teinture, permanente, etc.). Si vous allez chez le coiffeur pour une coupe, ne les faites pas couper trop courts.

Par ailleurs, vous devrez arrêter tout traitement à base d’aspirine cinq jours avant et cinq jours après la séance. Cela vaut aussi lorsque vous prenez un traitement pour le cœur et si votre cardiologue en est d’accord.

La veille de l’intervention

Vous devez débuter un traitement antibiotique de quatre jours et éviter toute prise d’excitants, type café, thé, alcool et coca-cola.

Le jour de l’intervention

La greffe se faisant sous anesthésie locale, vous pouvez tout à fait prendre un petit-déjeuner ou déjeuner, mais pensez à ne boire ni thé ni café.

Prenez bien l’antibiotique prescrit par votre médecin et faites un shampooing antiseptique. N’appliquez aucun produit capillaire sur votre chevelure, y compris du Minoxidil.

Que faire après une greffe de cheveux pour optimiser la repousse capillaire ?

Résultats d'une greffe FUL-FUT

Respectez le protocole de soins post-opératoires

Vous devez scrupuleusement respecter le protocole de soins post-opératoires. Il a pour objectif de faciliter la prise des greffons sur le cuir chevelu et d’éviter tout risque de complications.

Ainsi, il vous faut :

  • poursuivre pendant encore deux jours le traitement antibiotique prescrit par votre médecin ;
  • attendre le surlendemain de l’intervention avant de faire un shampooing ;
  • ne surtout pas toucher les croûtelles qui se forment à la base des implants et tombent entre sept et dix jours après la greffe ;
  • appliquer un shampooing antiseptique entre le 2ème et le 8ème jour (jusqu’à la chute des petites croûtes) ;
  • ne pas exposer la zone greffée au soleil pendant trois mois ;
  • et, en cas de greffe FUT, ne pas faire de sport violent pendant deux mois, car cela risquerait d’élargir la cicatrice.

Après l’opération, il est fréquent qu’un œdème se forme au niveau du front et des paupières. De même, certains patients peuvent voir apparaître des rougeurs au niveau du cuir chevelu et des boutons comparables à des boutons d’acné. Tout cela est sans conséquence et disparaît après quelques jours.

Faites preuve de patience

La repousse des cheveux après greffe est un processus qui prend du temps et le résultat définitif d’une greffe de cheveux est jugé définitif au bout de douze mois.

Dans un premier temps, les racines des implants, affaiblies par l’opération, se mettent en phase de repos. Il faut attendre entre trois et quatre mois pour que les follicules pileux reprennent leur activité. Vous commencerez à apercevoir les nouveaux cheveux au bout du sixième mois. Ils continueront ensuite à pousser et à s’épaissir.

Pour stimuler la repousse capillaire, votre médecin ou chirurgien capillaire pourra vous prescrire des traitements complémentaires comme du Minoxidil ou un traitement PRP. Il pourra également vous recommander certains produits de soins capillaires (shampoing, spray, poudre couvrante…) pour améliorer l’apparence de vos cheveux.

Au bout d’un an, vous pourrez évaluer objectivement le résultat de la greffe en faisant une comparaison de vos cheveux grâce aux photos avant et après le traitement.

Vous souffrez d’alopécie et souhaitez faire une greffe de cheveux ? Contactez le Docteur Pierre Bouhanna au 01 42 27 15 44 ou via son site Internet. Les prix seront communiqués sur demande après avoir rempli le questionnaire disponible sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.